Bon élève, peut mieux faire, revoir les fondamentaux

Publié le par On the roX

Après presque 3 mois de léthargie nautique, OTR a enfin retrouvé son élément ce WE pour les entrainements du YCCA

IMG 0384

 

Après un samedi après-midi passé à faire quelques départs avec le Sun fast 3200 de PH Ravel, et une petite virée dans le golfe, OTR est à nouveau  opérationnel pour ce dimanche 19 Février.

Equipage du jour : Pauline au piano, Gwen à la GV, Roger à l'embraque et Xavier à l'avant, moi-même barre et tactique.

La météo est splendide : médium 10/15 nds de N, temps frais mais grand soleil, mer plate.

Le comité a positionné la bouée au vent devant le petit mont, la mer monte jusqu'à 16H.

Les 20 bateaux présents (dont 7 IRC, notre catégorie) prennnent le départ ensemble.

1ère manche :

Départ au bateau dans le paquet, bon timing, on tire à gauche avant d'envoyer assez vite, il semble y avoir plus de pression à droite, les virements s'enchainent, plus ou moins réussis, avec des relances perfectibles (trop haut, bordé trop vite...), on passe 4 en haut.

Envoi du spi par le panneau avant sans problème, un peu de mal à trouver le bon angle/bon VMG, on empanne assez vite pour ne pas prendre le flot dans le nez à droite du plan d'eau, empannage moyen, le 109 et le SF 3200 s'échappent à gauche,l'élan 340 reste à droite, arrivée en bas, babord, la bouée est à laisser à gauche, tangon humain de Roro pendant que Xavier range tangon et affale spi au vent, par le capot avant, pécab.

2ème tour sans histoire les positions sont conservées jusqu'à l'arrivée : on fait 4 en réel, 3 en compensé derrière l'Elan et le J109.

2ème manche :

Ca a molli vers 8 nds et la ligne reste trop favorable tribord au bateau, embouteillage garanti, en plus refus de lof d'un pogo 8,50, du coup on se fait sortir, empannage et départ en 19ème position, seul Durduc part après nous, aie, va falloir s'arracher !

Un par un nous remontons la flotte dans un vent oscillant et variant de 8 à 13 nds, et passons 5 ou 6 en haut, motivés à bloc.

Nous regagnons une place sur la descente à la faveur d'un empannage bien timé et de notre spi runner qui nous permet de bien descendre direct sur la bouée sous le vent, nous passons 4 en bas. 2ème tour sans difficulté nous remontons bien au près sur nos 3 adversaires de devant et passons l'Elan 340 avant d'arriver en haut, bel envoi de spi, moins bonne vitesse dans les molles sous spi, à revoir..., on termine 3 à petite distance du J109 et du SF 3200 : on gagne la manche en compensé, la perf de la journée après notre départ calamiteux. Casse-croute bien mérité et rapide on repart très vite, les derniers à peine arrivés.

3ème manche :

Le vent est rentré un peu 12/15 nds, sous les quelques nuages qui arrivent du Nord, départ toujours au bateau, nickel, bon timing, vitesse idem, on part à gauche chercher le flot, le gros de la flotte à droite, y compris les J80, on passe en tête à la bouée au vent, super !

Belle descente, on se fait passer par le J 109 (il nous doit quand même 35 millièmes, soit 2 minutes par heure), et on enroule 2 juste devant le SF 3200 qui nous passe vu le bor... sur la plage avant d'OTR, qui nous empêche de virer. Les positions sont conservées jusqu'a l'arrivée, au tour suivant, OTR fait donc 3 en réel et 2 en compensé.

4ème et dernière manche :

Grosse molle daans les 5 minutes, alors que le far aux pruneaux de Roger nous retape après nos efforts.

Du coup on est loin et on prend pas de nouveau vent avant le départ, au secours !

Départ ultra laborieux tribord avec moultes difficultés à passer la ligne, sous le dévent du 109 qui a mis quelques précieuses secondes à répondre à notre demande de lof, pendant ce temps le SF 3200 plus clairvoyant par babord à la bouée, tranquille, on va s'en prendre une sévère !

Malgré nos efforts, le SF 3200 nous colle 4 minutes en réel, on fait 4 en réel, 6 secondes devant Thétys auquel on doit 3 minutes par heure, et 5 en compensé, plus dure sera la chute!

Bilan sportif :

Nous terminons 2èmes de ce challenge Le Yacht, avec 11 points, derrière Franjipane, 9 points et à égalité de points avec Amaris Group, le SF 3200, 3ème.

Bilan technique :

Départs : concentré bien avant les 5 minutes, moteur en route si petit temps, prendre un vent a chaque départ, vitesse dans la minute...

Virements : choqué/relance surtout dans les molles, tangon a l'anneau du bas pour éviter croche anneau par écoute génois

Empannages spi : brassé carré avant décroché tangon, hale bas choqué 50cm, bien rester vent arrière tant que  tangon pas accroché.

Affalages spi : gaffe à la balancine/contre-écoute de génois pour pouvoir renvoyer à la bouée sous le vent..

Croisements : anticiper davantage pour éviter les urgences de dernière seconde.

Lay-lines : plus le compas dans l'oeil, il était temps de s'y remettre.

Moralité, on reprend les bases, on travaille les fondamentaux, que diable.

 

Equipage: motivé et solidaire, bravo à tous (te) mention particulière à  Xavier qui faisait  le "singe " pour la 1ère fois, belle ambiance, du plaisir, du potentiel pour les prochaines courses, avec la nouvelle GV et l'étai creux installé cette semaine, reste juste à compléter l'équipage, 5 c'est chaud sur 3 bouées, 7 c'est mieux, on cherche ...

 

Publié dans Régates

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jacques dano 26/02/2012 22:48

Qu'est ce que je suis heureux de voir ce bateau bien mené par un equipage de talents.

Bravo à tous, merci pour les infos et...bonne saison

A+ à La Foret Fouesant où vous serez tous les bienvenus à la maison

Jacques Dano