Atlantique Télégramme 2012, que du plaisir !

Publié le par On the roX

 

   équipage atg 2012equipage ATG

Vendredi 28 Septembre :

1ère journée de cet Atlantique Télégramme Groupama 2012, à Lorient. 21 bateaux en IRC3, notre catégorie, du beau monde, beau temps sur le plan d’eau lorientais, le vent annoncé mollasson est finalement établi à 10/12 nds de NO,  parfait pour démarrer cette 1ère pour OTR avec un équipage new-look : 

En partant de l’avant :

  • Philippe DESRUES, n°1
  • Xavier MAILLOT, n°2
  • Pauline DELEHAYE, piano
  • Joséphine MAYR, dite Jo, embraque tribord
  • Benjamin GALLET, embraque babord
  • Gwen COURTEL, GV
  • Moi-même, barre et tactique (oui je sais ce n’est pas sérieux, mais bon tacticien welcome !)

2 manches courues :

Manche 1 parcours Québec 2 : banane 2 tours, arrivée sous le vent :

Départ 1/3 comité couverts par un bateau qui refuse le lof à – 1 minute, on part dans les fumées, sans doute dans les tout derniers, et malgré une bonne vitesse, et de bonnes manœuvres, que ce soit au près ou sous spi, nous terminons 12 ou 13 en réel, mais bonne surprise, 9 en compensé, pas si mal, vu le départ…

Manche 2 : cf manche 1, départ encore approximatif, il va falloir retrouver un peu de mordant, cette fois on finit 13 en compensé, aie, pas bon ça !

 

Samedi 29 Septembre :

Après 2 parcours banane ce matin et ce midi, sur lesquels nous avons couru après le retard pris au départ :

  • sortis sur le départ de la manche 3, on était 10 secondes trop tôt au comité, on part donc derniers et on termine quand même 10
  • le sort s'acharne encore sur OTR à la manche 4 avec des refus de lof à gogo, tout le monde voulant partir au comité avec une ligne plutôt favorable au bateau, on finit 12, abonnés autour de 10ème place...

Nous prenons cet après-midi le départ du grand cotier  du Tour de Groix.

Beau temps, vent N/NO de 10/12 nds, petit clapot dû à la marée de 90 contre le vent.

Nous partons à nouveau en flotte avec les IRC4, qui courent avec nous depuis le début de cet Atlantique Télégramme Groupama (ATG), donc 30 bateaux sur la ligne, au vent de Groix.

Le parcours consiste à aller virer une bouée de dégagement à 1.3 mille, puis une bouée devant Pen Men, ensuite la bouée cardinale des Chats au sud de Groix, puis arrivée devant Lomener, belle ballade en perspective.

Bon départ d’OTR qui passe 9 ou 10 à la bouée au vent que nous enroulons sans envoyer le spi dans un 1er temps car c’est pointu pour aller sur Pen Men, on passe l’ILC30 sous le vent, short sheat à poste, on monte ensuite au vent pour pouvoir envoyer  la bulle, bel envoi nickel,  à 2 milles de Pen Men, bonne vitesse, on va aussi vite que les JPK dont c’est l’allure favorite,

Nous passons la bouée de Pen Men avec Supersonic, le JPK  9.60 de Philippe Debicki, le SF 3200 Kefeleg er mor, et  New A, le A31 de Jérôme Augereau.

Devant, le A 31 Batistyl, les 2 JPK 1010 , Darling de Didier Crénéguy, le A31 Barouf, et le 34.7 Jabadeo.

Grand largue babord, derrière Groix, nous choisissons de longer la côte d’assez près pour avoir moins de courant dans le nez, à ce moment de la course ; les oscillations du vent sont importantes et à la faveur de quelques molles, nous en profitons pour passer New A, et creuser avec les poursuivants, ça bosse bien au spi et OTR confirme tout son potentiel sous spi dès qu’il faut « descendre ».

Après 4 milles de spi entre Pen Men et le passage à la cardinale sud des Chats, on affale le pépin et nous renvoyons tribord  vers Groix, car le courant, favorable jusqu’aux Chats,  est maintenant contraire pour retourner vers l’arrivée.

Vent très léger on marche à 4 nds, équipage sous le vent, fortes rafales à 6nds, nous grillons la politesse à 1 ou 2 bateaux partis à droite et qui se sont fait « sortir » par le jus.

Certains bateaux partent carrément à terre, sous Groix, après la cardinale Est de Cougy à laisser à bâbord et la magnifique plage des Grands sables, sans doute pour se mettre à l’abri du courant, mais au risque d’être déventés, nous tirons dans le milieu ou le vent est très irrégulier en force et direction, c’est compliqué mais on s’en sort bien en recollant Darling et en croisant avec les IRC2 qui peinent à nous distancer.

Dans l’Est, le SF 3200 Hakuna matata revient comme un avion et termine juste devant nous en réel. Dans l’Ouest Darling a prolongé son bord tribord et en a profité pour creuser un écart avec nous qui lui permet de finir 5 en réel et 4 en compensé, Bravo Didier.

Du coup on se demande si les coureaux de Groix ça n’est pas comme la baie de Quiberon ou il ne faut jamais rester dans le milieu…

Nous finissons cette manche 7ème en réel et 6èmes en temps compensé, notre meilleure manche du Week-end, très satisfaits de cette belle course, sous le soleil, de surcroît…

Aperçu sur A : fin des courses pour nous à 16H30, retour au port joyeux.

 - Bilan sportif du WE : 5 courses : 9, 13, 10, 12, 6 = 37 points, nous terminons 11èmes, dans un paquet de 5 bateaux à 3 points du 7ème (Darling, 34 points ), mais distancés par les 6 premiers  (le 6ème, New A a 22 points).

- Bilan équipage : un équipage qui tient la route, tout le temps prêt à la bagarre, complémentaire, une vraie équipe décontractée et motivée, qui s'est découvert à bord pour 4/7, et ...que je réembarquerai avec plaisir !

- Bilan technique : aucune casse, mais départs à revoir, un tacticien à trouver, sinon pas grand chose à changer, sûrement des poignées de secondes à gagner un peu partout, quand même. 

 

Bref, un week-end de régates génial, sous le soleil, avec un super équipage, grâce à une belle  organisation (faudra juste mettre les résultats en ligne au fil de l'eau sur le site du CNL) et un vrai accueil à la BSM, on reviendra !

 

PS1 : pour les marins machos, les filles ont assuré comme des mecs

PS2 : rendez-vous dans 2 semaines pour le Tour de la Vieille du YCCA

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article